L’essence de la philosophie hindoue

Pour le yogi et métaphysicien Satyanatha, selon la philosophie hindoue, chaque être humain a un chemin à parcourir, celui de nourrir son propre dieu intérieur. Et pour cela, il ne suffit pas d’avoir la volonté, il faut aller au-delà.

Des pratiques telles que le yoga permettent d’atteindre ce que l’hindouisme considère comme le plus sacré : la divinité intérieure.

Les techniques utilisées dans le yoga aident au processus de croissance de cette divinité, à son épanouissement.

Dans une vidéo, le yogi explique les concepts de base qui structurent la philosophie hindoue, parle des livres sacrés et explique comment la pratique du yoga peut aider à la croissance et à la recherche de l’essence divine. 

Bouddhisme et hindouisme

Selon Davi Murbach, « notre karma, nos illusions et notre ego nous empêchent de voir la beauté de toutes choses et la lumière en nous, ce qui est le plus important ».

Le yoga, c’est exactement l’utilisation de techniques qui vous libèrent de certaines choses qui vous empêchent de découvrir à quel point vous êtes spécial, à quel point votre chemin est unique dans l’univers entier », déclare Satyanatha.

Dieu pour la philosophie hindoue

La philosophie hindoue est l’une des plus anciennes façons, encore pratiquée dans le monde, d’approcher Dieu.

Satyanatha pense qu’il faut être en parfaite harmonie pour atteindre l’essence divine.

Ce que nous appelons dieu peut être compris de plusieurs façons. Chaque personne s’approche de Dieu d’une façon différente, par un chemin différent. Dieu existe comme une étincelle et un potentiel dans chaque personne que nous voyons, déclare Satyanatha.

Le yogi hindou poursuit : « Dieu existe, imprégnant chaque brin d’herbe, chaque rayon de soleil. Cette essence divine, qui existe en chacun de nous, peut être éveillée et augmentée. C’est le chemin de la croissance d’une personne.

Le yoga en tant que pratique hindoue

Le yoga est l’une des six écoles de la tradition hindoue – les cinq autres sont : nyaya, vaisheshika, samkhya, purva mimamsa et vedanta. Elles constituent le corpus orthodoxe de la religion hindoue.

Le yoga peut être compris comme une culture de réorientation du pratiquant vers tout ce qui est spirituel, donc un chemin.

Il peut également être compris comme un but ultime, qui donne un sens à la vie, en la réintégrant au pouvoir cosmique et universel.

Contrairement au Vedanta, qui se concentre sur l’acquisition de connaissances intellectuelles, les systèmes de yoga proposent d’autres méthodologies qui, à leur tour, cherchent la rencontre avec le soi suprême, un moment où l’individu se détache du monde matériel et atteint la contemplation éternelle de la réalité.

Le mot Yoga désigne l’union qui peut s’établir entre l’être individuel (atman) et l’être cosmique universel (Brahman).

Ces deux substances sont effectivement séparées, ce qui provoque chez l’être humain une sensation de vide existentiel qui le pousse, dans un premier temps, à rechercher une satisfaction personnelle et, dans un second temps, à rechercher la connaissance spirituelle.

Cette dernière étape peut ou non culminer dans la « réalisation du soi », c’est-à-dire dans la satisfaction spirituelle complète découlant de la connexion avec le divin.

Cours de yoga en ligne

Vous voulez en savoir plus sur la philosophie hindoue en pratique ? Vous pouvez apprendre à méditer grâce au yoga.

Inscrivez-vous aux cours de yoga en ligne de l’UMNA et apprenez les techniques de concentration qui mènent à des états de conscience plus élevés.

Plan du site