Jean-Jacques Rousseau est un écrivain philosophe et musicien né le 28 juin 1712 à Genève. L’auteur du Contrat social est mort le 2 juillet 1778 à Emmenonville, il a rédigé plusieurs types d’ouvrages dont certains ont été controversés.

Présentation des œuvres de Jean-Jacques Rousseau

Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes est un ouvrage de Jean-Jacques Rousseau paru en 1765. Le livre peut être considéré comme la matrice culturelle de l’œuvre politique et morale de cet auteur. On y découvre sa stature de philosophe, la force de ses pensées ainsi que l’originalité de sa voix. L’ouvrage explique si l’égalité sociale, les riches et puissants dominent les autres classes alors qu’ils n’ont pas de réelle supériorité. Pour se procurer cet ouvrage aux éditions GF, la version brochée coûte aux alentours de 2,90 €. Cette version préfacée par Blaise Bachofen paraît le 31 décembre 2011.

Du Contrat Social est un livre de philosophie politique de Jean-Jacques Rousseau paru pour la première fois en 1762. L’œuvre appelée également Du Contrat Social ou Principes du droit politique représente un tournant décisif sur la modernité et s’impose comme un texte majeur de la philosophie politique. Il affirme le principe de souveraineté du peuple en s’appuyant sur les notions d’égalité, de liberté et de volonté générale. Le livre de Rousseau établit une organisation sociale juste basée sur un pacte garantissant la liberté et les qualités entre les citoyens. Une version de poche parue aux éditions GF est commentée par Bruno Bernardi, le tout à partir de 3,90 €.

Les Rêveries du promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau est un livre inachevé rédigé entre 1776 et 1778. Cette éducation posthume constitue le dernier de ses œuvres, sa rédaction fut réalisée tout au long des 2 dernières années de sa vie. L’ouvrage autobiographique contient la réflexion philosophique de l’auteur, il emploie généralement la première personne du singulier. L’auteur se fait nommer dromomanie et se qualifie de solitaire. Le roman tente de produire chez le lecteur un sentiment d’empathie à travers les 10 promenades que compose le livre. Une édition parut chez Le Livre de Poche en 2011, le livre préfacé par Michel Crogiez coûte à partir de 2,90 €.

Les Confessions est un ouvrage autobiographique de Jean-Jacques Rousseau qui paraît pour la première fois en 1782. Ce livre reprend les 53 premières années de la vie de l’écrivain philosophe. Composé de 12 livres, l’ouvrage se divise en 2 ensembles distincts. La première partie (préambule et livre I à VI) rédigée de 1765 à 1767 relate sa vie de 1712 à 1740 c’est-à-dire depuis sa naissance à Genève jusqu’à son installation à Paris à 28 ans. La 2e partie (livre VII à XII) rédigée le 1769 1770 relate sa vie entre 1741 et 1765. Il raconte sa vie à Paris et ses déboires qui l’obligent à s’exiler en Suisse.

La Nouvelle Héloïse connue également sous le nom de Julie ou la Nouvelle Héloïse est un roman épistolaire de l’écrivain philosophe Jean-Jacques Rousseau paru en 1761 à Amsterdam. Cet ouvrage plusieurs fois réédité fut l’un des plus grands succès de librairie de la fin du XVIIIe siècle. Le roman s’inspire de l’histoire de Louise et Pierre Abélard, un philosophe, dialecticien et théologien chrétien inventeur du conceptualisme et père de la scolastique. Le livre relate que la passion amoureuse est dépassée et laisse la place à la renonciation sublimée. Le genre romanesque de l’œuvre s’accompagne d’une théorie philosophique dans laquelle l’auteur explore les valeurs morales d’autonomie et d’authenticité.

Émile ou De l’éducation se présente comme un traité pédagogique sur l’art de former les hommes. Cet ouvrage publié pour la première fois en 1762 demeure jusqu’à présent l’un des livres les plus lus et les plus populaires sur le thème de l’éducation. Dans ce traité, Jean-Jacques Rousseau décrit l’éducation idéale d’un jeune garçon fictif Émile tout au long des 4 premiers livres. L’auteur aborde étape par étape les méthodes pédagogiques qui émergent au fur et à mesure que l’enfant grandit. Le dernier livre est consacré au manque d’éducation des filles en se référant à notre exemple fictionnel, celle de Sophie qui fit élever et éduquer afin d’épouser Émile.

Du Contrat Social livre I et II est une version abrégée de l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau Du Contrat Social qui comprend 4 livres. Dans les livres I et II, Jean-Jacques Rousseau énonce dans son Contrat Social les principes rationnels du droit politique. Ce dernier présent à toutes les institutions républicaines est également aperçu dans la Constitution. Les idéaux n’ont cessé de s’inspirer de ces principes rationnels. Dans ces 2 premiers livres Du Contrat Social, le lecteur découvre les premières sociétés, le droit du plus fort, l’esclavage, le pacte social, l’État civil, la souveraineté inéluctable et indivisible, les bornes du pouvoir souverain, le droit de vie et de mort…

Rousseau : Le Devin du Village est un petit opéra en un acte de Jean-Jacques Rousseau. Le philosophe et musicien s’est chargé des paroles et des musiques de cet intermède représenté pour la première fois le 18 octobre 1752 au château de Fontainebleau. Cette première représentation fut en présence du roi Louis XV et la cour. Il s’agit du premier opéra dont les paroles et la musique furent du même auteur. La pièce compte 3 personnages principaux : Colin, Colette et le devin. On peut commander cette pièce de théâtre au format CD à partir de 29,14 €. L’enregistrement de la pièce fut réalisé en juillet 1991.

Dictionnaire de musique : Fac-similé de l’édition de 1768 augmenté des planches sur la lutherie tirées de l’Encyclopédie de Diderot est un ouvrage publié chez Actes Sud. Si l’auteur original est Jean-Jacques Rousseau, cette version publiée le 2 janvier 2008 fut adaptée par Claude Dauphin. Le prix de l’ouvrage en version brochée est estimé à 25,40 €.

L’objectif de Claude Dauphin est de replacer l’ouvrage dans les contextes philosophiques, artistiques et esthétiques du XVIIIe siècle. Avant d’aboutir à la pédagogie musicale et à l’étude du XVIIIe siècle, Jean-Jacques Rousseau réalisa un parcours universitaire atypique. Il commença par l’étude de la musique traditionnelle des Antilles notamment l’île d’Haïti.