Le philosophe allemand Hegel a publié de nombreux ouvrages dans son œuvre majeure qui s’intitule l’Encyclopédie des sciences philosophiques. Cet ouvrage contient une explication de la philosophie exposée sous forme de système est conçu en même temps comme un résumé de cours.

Présentation des œuvres de Georg Wilhelm Friedrich Hegel

La Phénoménologie de l’Esprit est un ouvrage rédigé par le philosophe Georg Wilhelm Friedrich Hegel, paru en 1807. Ce livre fait partie des ouvrages majeurs de la philosophie occidentale par sa densité théorique et son influence sur des écoles de pensée du XIXe siècle et XXe siècle notamment son idéalisme le marxisme.

Ce livre est fondé sur une intuition philosophique qui stipule que la conscience n’est pas une institution achevée puisqu’elle se traduit et se transforme pour devenir un autre système. La pensée de Hegel se résume au fait que la phénoménologie s’intéresse au monde pour une conscience, et ce, depuis la conscience naïve jusqu’à la raison.

La raison dans l’Histoire est un texte central de la pensée de Hegel considéré comme le plus accessible de ses ouvrages. Ce livre a eu une influence décisive sur l’intégralité de la philosophie moderne. Grâce à cette œuvre, le monde des Anciens et le Siècle des Lumières prennent fin dans une puissante vision synthétique. Le philosophe allemand explique l’ensemble du réel à travers différents aspects politiques, culture, conscience. La Phénoménologie de l’Esprit et La Raison dans l’Histoire sont 2 textes centraux des ouvrages de Hegel. Il s’agit d’un des textes les plus importants de l’histoire de la pensée européenne, le texte représente une thèse qui vise à définir l’homme comme sujet de l’Histoire.

La Philosophie de l’histoire est un ouvrage publié par Friedrich Hegel et fait partie du livre le plus lu et peut-être aussi le plus discuté du philosophe allemand. Bien que le philosophe donne régulièrement des cours relatifs à la philosophie de l’histoire, il ne publia pas ses manuscrits directement. En lisant les nouvelles traductions de récents ouvrages, on peut constater la différence entre les anciennes éditions du livre qui varie selon la compilation de notes d’origines diverses publiées post-mortem. Ce livre fut établi à partir des recherches éditoriales et se fondent sur des manuscrits du professeur ainsi que sur la copie de l’un de ses cours.

Introduction à l’esthétique : Le Beau est un ouvrage contenant un ensemble de textes de Georg Willhelm Friedrich Hegel, choisi par Claude Khodoss. Ce livre philosophique rassemble une série de cours basés sur l’Art donnés par Hegel à l’époque où il enseignait à l’université de Heidelberg puis à Berlin. La série de cours entre 1818 et 1829 durant cette période, le philosophe définit l’esthétique comme étant la science du beau. Il donne également un sens moderne au terme d’esthétique puisqu’avant sa nouvelle définition de l’esthétique, ce terme désigne la science du sens, de la sensation. Le rapprochement de l’art et de l’esthétique avait été initié par Wolff.

Leçons sur la Phénoménologie de l’esprit de Hegel est un ouvrage publié par Jean-François Marquet. Le livre pédagogique propose une visite complète et commentée de la philosophie moderne. Dans l’ouvrage La Phénoménologie de l’Esprit de Hegel, l’auteur a structuré son livre en 2 phases : les aventures de la conscience et le passage à la conscience de soi et la réalisation de la raison, à travers l’esprit, la religion et le savoir absolu. Leçons sur la Phénoménologie de l’esprit de Hegel est un ouvrage tellement riche qu’il en est désordonné, derrière son impression un peu chaotique renferme une œuvre très construite, dotée d’une architecture interne.

Science de la logique : Livre deuxième, l’essence est un livre publié dont l’auteur est Georg Wilhelm Friedrich Hegel, présenté, traduit et annoté par Bernard Bourgeois. Dans cet ouvrage, le philosophe allemand débat sur sa quête d’un être qui ne serait pas en tant que pur être. Les philosophes logiciens devront penser comme étant tout-en-un. Ainsi, l’être est une négation essentielle de soi, intériorisation aux réflexions qui s’extériorisent dans la causalité réciproque des déterminations. Selon la logique objective que l’essence est établie comme vérité, la logique subjective de lettres est une compréhension créatrice de lui-même. La logique objective désigne entre autres un concept.

Hegel et l’hégélianisme de Jean-François Kervégan est un livre paru le 26 août 2015 aux éditions Que sais-je ? L’œuvre du philosophe allemand Friedrich Hegel (1770 – 1831) est difficile à comprendre. Malgré cela, les affirmations du penseur font partie de ceux qui ont dessiné le paysage de la pensée contemporaine. Les livres de Hegel incitent le lecteur à dépasser les préjugés à travers les thèmes propres du philosophe comme la fin de l’histoire, la ruse de la raison, la particularité entre le maître et l’esclave ou encore la dialectique. En lisant Hegel et l’hégélianisme, on peut suivre la constitution progressive du mode de pensée hégélien.

La Phénoménologie de l’Esprit est un ouvrage publié en 1807, le livre constitue le premier de grandes œuvres systémiques du philosophe allemand Friedrich Hegel. L’objectif de l’ouvrage de Hegel consistait à amener la conscience commune qui est naturellement dualiste à purifier le regard extérieur aussi bien que sur le monde de l’esprit. L’ouvrage foisonnant inclut différents thèmes comme la conscience et la science, certitude sensible et conceptuelle, dialectique de la vie et du désir, au moment de la reconnaissance, liberté et nature articulation de la culture et du politique encore conscience religieuse et révélation de l’absolu. L’ouvrage s’interroge sur les phénomènes auxquels l’homme doit se mesurer dans sa vie politique, culturelle et religieuse.

L’Encyclopédie fut rédigée pour la première version par Hegel en 1817. L’ouvrage considéré par l’auteur comme étant un manuel de sa propre philosophie parut en 2e version augmentée en 1827. La 3e version date de 1830 un an avant la mort du philosophe. Ainsi, l’encyclopédie des sciences philosophiques accompagne le travail philosophique du philosophe allemand durant près de 15 ans. Cet ouvrage présente de la meilleure manière la phénoménologie de l’esprit ainsi que la forme la plus exacte et la plus fidèle du système hégélien. L’Encyclopédie des sciences philosophiques en abrégé de Hegel est un ouvrage paru le 28 février 2012 chez Vrin, le livre est présenté, commenté et traduit par Bernard Bourgeois.