Noam Chomsky fait partie des linguistes occidentales du XXe siècle. Né le 7 décembre 1928 à Philadelphie, ce philosophe américain est un professeur émérite de linguistique au Massachusetts Institut of Technology. Durant toute sa carrière, il donna des cours. Il s’est fait connaître du grand public grâce à sa linguistique générative.

Les débuts de Noam Chomsky

Noam Chomsky est né en Pennsylvanie, plus précisément à Philadelphie. Son père William Chomsky est un spécialiste de l’hébreu tandis que sa mère Elsie enseigne également l’hébreu. L’enfant grandit immergé dans la culture, les traditions et les redditions du judaïsme et de l’hébreu. Durant ces 8 ou 9 ans, il passe chaque vendredi soir à lire de la littérature hébraïque en compagnie de son père. Noam Chomsky commence sa scolarité avant l’âge de 2 ans dans une école d’inspiration Deweyite. Cette école gérée par l’université Temple a comme principe d’évaluer les élèves par la créativité individuelle et collective.

Le futur philosophe resta dans cette école jusqu’à l’âge de 12 ans puis il retrouve le système scolaire traditionnel en entrant à l’école secondaire centrale de Philadelphie. Il fut consterné par le climat de compétition interpersonnelle. D’après Chomsky, il écrit son premier article dans le journal de son école en 1939. Le sujet évoqué fut la menace de l’expansion du fascisme suite à la chute de Barcelone durant la guerre d’Espagne, un conflit qui dura du 18 juillet 1936 au 1er avril 1939. Dans cet article, il évoque son bouleversement face à la défaite et l’écrasement final des mouvements anarcho-syndicalistes, ainsi que la défaite du Parti ouvrier d’unification marxiste (POUM).

Noam Chomsky commence à s’intéresser aux idées anarchistes au début de son adolescence. Cet intérêt est dû à sa fréquentation au kiosque à journaux que tient un de ses oncles qui fait partie du milieu du crime organisé. Ce kiosque à journaux situés à New York représente un salon politico-littéraire très actif où se réunissaient des intellectuels et des professions libérales. Lors de ses promenades new-yorkaises, Chomsky se retrouve régulièrement dans des locaux d’un journal anarchiste appartenant au journal Freie Arbeiter Stimm. Rudolf Rocker fait partie des plus importants collaborateurs du journal.

L’adolescence de Chomsky

En 1945, Chomsky entre à l’université de Pennsylvanie et donne des cours d’hébreu pour financer ses études. Il choisit comme filière la philosophie. Il y étudie auprès de Nelson Goodman, C. West Churchman et Morton White. Il étudie également la linguistique auprès de Zellig Harris. C’est grâce aux idées linguistiques et politiques de Harris qui l’ont permis de déterminer l’orientation intellectuelle et scientifique du philosophe. En 1949 Noam Chomsky décroche son Bachelor of Arts en soutenant un mémoire intitulé Morphophonetics of Moderne Hebrew. Il se marie avec Carol Doris Schaltz la même année, cette union naquit 2 filles Aviva (1957) et Dianne (1960) et un fils Harry (1967).

Après avoir poursuivi des recherches de 1951 à 1955 à l’université de Harvard, Chomsky soutient sa thèse de linguistique liberté de Pennsylvanie en 1955. Il commence à développer des idées dans sa thèse et approfondir son raisonnement dans son livre paru en 1957 intitulé Structures syntaxiques. En 1955, il rejoint le Massachusetts Institute of Technology (MIT) grâce à l’appui du penseur russe Roman Jakobson. Ces 2 linguistes s’associent au sein du laboratoire de recherche en électronique sur un projet commun, celui de la création d’une machine à traduire. C’est vers 1964 que Chomsky s’engage publiquement dans le débat politique. Dans sa publication de son article intitulé Responsabilités des intellectuels dans la New York Review of Books il s’oppose à la guerre du Viêt Nam. Cette publication provoque la mobilisation de nombreux universitaires, pourtant son activisme et son soutien public aux déserteurs de l’armée américaine lui valent d’être poursuivi en justice pour complicité de résistance active à la loi d’incorporation militaire. Suite à l’Offensive du Têt en janvier 1968, on abandonne les poursuites. C’est à cette époque que Chomsky figure dans la liste secrète des opposants politiques du Président Nixon.

Les dernières activités de Chomsky

De 1966 à 1976, Noam Chomsky est titulaire de la chaire Ferrari P.Waed de langue moderne et linguistique. En 1976, il est titulaire de l’Institute Professor. Il est profondément rationaliste et rejette formellement le post-structuralisme qui est un courant philosophique développé dans les années 1960 à 1970. Il est contre les critiques postmodernes de la science.

Selon sa propre définition, il est considéré comme un anarchiste socialiste. Il est très connu pour son activisme politique et sa critique de la politique étrangère des États-Unis ainsi que les médias. Il est également un fervent défenseur de la liberté d’expression. Parmi les citations célèbres de Noam Chomsky, on peut préciser : Les intellectuels ont un problème : ils doivent justifier leur existence, La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures ou encore La qualité du comportement moral est inversement proportionnelle au nombre d’êtres humains concernés.