Résumé de la biographique bergsonien

Bergson, philosophe français, né le 18 octobre 1859 à Paris, rue Lamartine.
Fils d’un immigré juif polonais, il vécut à Londres,jusqu’à neuf ans, avant de retourner en France.
Le jeune Bergson fait ses classes au lycée Condorcet, il y accomplit des études brillantes.
Il entra à l’École Normale Supérieure où il entra en 1878, et où il fut reçu quatrième à l’agrégation de philosophie en 1881.
En suite il devint professeur de lycée, il débuta à Angers puis Clermont Ferrand. Puis Henri Bergson monte à la capital comme professeur de philosophie aux lycées Louis-le-Grand et Henri IV.
En suite Bergson rejoint l’École Normale Supérieure en tant que maître de conférences, diplômé de l’agrégation de philosophie de l’Ecole normale supérieure en 1881, Bergson fut nommé en 1900 à la chaire de philosophie grecque et latine au Collège de France.

Il est l’auteur de plusieurs oeuvres importants :

« Essai sur les données immédiates de la conscience » en 1889,
« Matière et mémoire » publié en en 1896,
« L’Évolution créatrice » en 1907, 
et enfin Les Deux Sources de la morale et de la religion publié en en 1932.

Ses œuvres obtenant un succès considérable, il est élu à l’Académie des sciences morales et politiques en tant que président.
Fait important c’est en en 1927 qu’il a reçu le prix Nobel de littérature.
C’est dans plusieurs disciplines que son œuvre est étudiée : littérature, cinéma, philosophie, philosophie.
Il cherche à mettre en avant le vécu au sein de la philosophie, tout en s’opposant au positivisme.
tous les écrits bergsonniens est en opposition au formalisme kantien et autres formes de positivisme ou de scientisme.
S’appuyant sur les dernières avancées en psychologie, Henri Bergson définissait pour la philosophie de nouvelles voies. Faisant de la pensée une expérience de l’esprit .
D’après Bergson la liberté d’un être s’exprime “quand ses actes émanent de sa personnalité entière” .
Il entre en 1914 comme académicien.
C’est en janvier 2012 que son œuvre est entrée dans le domaine public.
Notons également que sur le plan politiquo-diplomatique : Henri Bergson a fait de nombreux séjours en Amérique du Nord, pendant la Guerre 14-18 pour appuyer la demande de l’entrée en guerre de l’Amérique auprès des Alliés.